Atelier « Mieux vivre le handicap en famille »

Laurent Heck est psychologue, thérapeute et formateur spécialisé dans le handicap, formé à la systémique et lui-même IMC (infirme moteur cérébral) en fauteuil roulant électrique.

Suite à la proposition des parents lors de notre table ronde du 11 octobre dernier, Laurent Heck a élaboré l’atelier où frères et sœurs pourront partager ensemble un moment autour de la question du handicap.  Laurent co-animera avec Marjolaine Van Brussel, kinésithérapeute, psychomotricienne et animatrice.

L’atelier est destiné aux familles dont un des membres est en situation de handicap. Au moins deux membres de la famille devront être présents avec un maximum de 20 participants.

La naissance d’un enfant en situation de handicap est un tsunami pour une famille : il y a un « avant » et un « après ». Cela modifie profondément la vie des parents et leur vie de couple, leur vie professionnelle, leur vie sociale et les rêves et espoirs qu’ils avaient pour leur enfant. D’autre part, le type de handicap et ces conséquences ne sont pas toujours très clairs pour les parents. Les attentes qu’ils peuvent avoir par rapport à leur enfant et leurs croyances sur le handicap sont parfois embrouillées et teintées de culpabilité.

Le handicap d’un enfant modifie aussi la vie des frères et des sœurs, ainsi que les relations dans la fratrie. L’identification au pair, l’apprentissage de la vie en groupe sont souvent plus compliqués par le handicap. Les émotions comme la jalousie, la culpabilité ou la colère sont présentes dans une fratrie concernée par le handicap. Enfin, les frères et sœurs ne savent pas toujours que penser de leur frère ou sœur handicapé(e).

La famille toute entière doit trouver sa place dans une société qui porte encore souvent un regard lourd sur le handicap.

Comment ?
Au cours d’une demi-journée sur le thème du « mieux-vivre le handicap en famille », les participants seront divisé en deux sous-groupes : les parents d’un côté et les enfants de l’autre (les enfants en situation de handicap avec leurs frères et sœurs). Par le biais de jeux de rôles, de dessins, d’activités psychocorporelles, les participants seront encouragés à réfléchir et à partager de manière active et ludique sur l’impact du handicap dans leur famille. Les participants testeront ainsi de nouvelles façons de ressentir, d’agir et d’interagir en famille et (re)découvriront la nécessité de rire autour du handicap !
A la fin de l’atelier, un moment de mise en commun et d’échange entre le groupe des parents et le groupe des enfants sera organisé.

Les modalités
PAF : 10 €/personne, café compris
Lieu : Rue Haute 20 à 1340 Ottignies
Date : Samedi 16 mai 2015 de 13h00 à 17h00

Pour vous inscrire, cliquez ici

Publicités